Comment rentrer plus de putts? Par Richard Bland


Publié le 19 janvier 2019

Revenir à la liste des actualités

Partagez cette actualité

Je me suis toujours senti capable de rentrer de nombreux putts, ce qui me rend plutôt confiant pour rentrer dès que je suis à moins de 2 m du trou. Et c’est dans cette zone que je travaille le plus. Je m’entraîne à faire sortir la balle en ligne en trouvant une ligne de putt droit et en installant deux tees, 45 cm devant celle-ci, afin de la faire passer entre ces tees sans les toucher. Cet exercice me permet d’avoir un retour sur la sortie de ma balle, ce que je dois contrôler impérativement. Tous les aspects du putting sont importants, mais ce sont les putts ratés entre 1 et 2 m qui perturbent le plus.

1 /

L’erreur la plus courante des joueurs de club sur les petits putts est de vouloir regarder trop rapidement si la balle est rentrée. Si vous examinez les meilleurs putters, regardez comment ils restent immobiles ; ils ne vont pas se retourner vers le trou trop tôt. S’ils maintiennent leur position suffi samment longtemps, il y a de grandes chances que le stroke soit stable, et donc de meilleure qualité. Si vous vous relevez trop tôt, il sera diffi cile de garder le putter sur le bon chemin et vous risquez donc de décentrer la balle ou de ramener la face de putter ouverte ou fermée. Regardez Tiger, Rory ou Jordan : ils ne bougent pas pendant le mouvement. Ils ne s’inquiètent pas de louper, et donc ne regardent pas prématurément le résultat.

2 /

J’ai beaucoup appris en regardant le trou au lieu de la balle, pour les petits putts. Et je trouve que ça peut être un bon exercice. La première semaine à Joburg, l’an dernier, je n’ai pas eu le courage de le faire pendant le tournoi, mais je le recommande vivement car ça évite tout mouvement au moment de l’impact. Vous vous concentrez juste sur le trou, ou sur un point précis dans le trou où vous souhaitez que la balle rentre, et puttez. Vous serez surpris de la stabilité de votre position, car votre tête et votre regard seront déjà fi xés sur le trou.

3 /

En ce qui concerne la lecture des greens, j’ai essayé Aimpoint, mais j’ai été un peu perturbé par cette méthode. Je suis revenu à ce que j’ai fait toute ma vie : lire par ce que je vois. Parfois, je regarde des deux côtés, mais pas systématiquement. Ce que je fais en général, disons à partir de 6 m, est de bien observer la pente à moins d’1,5 m du trou et autour du trou. S’il y a une pente, c’est dans cette zone qu’il y en aura le plus car la balle commencera à perdre de la vitesse.

Les clés du putting
Toujours :
Soyez attentif à ce que la balle aura tendance à faire près du trou ; elle subit plus la pente en perdant de la vitesse.
Jamais : Ne regardez pas trop tôt le résultat du putt, afin d’éviter tout mouvement néfaste du corps ou du putter au moment de l’impact.